Ouverture du Salon National de l’Innovation

Alger le 05 Décembre 2015 – Le 5e Salon national de l’innovation a été inauguré samedi à Alger avec la participation de quarante inventeurs venus exposer leurs innovations devant les investisseurs désireux de commercialiser leurs produits.

Quelque 150 opérateurs, dont 40 inventeurs et 20 entreprises d’innovation, des centres de recherche, des centres d’appui à la technologie et à l’innovation et des associations d’innovateurs prennent part à cette manifestation organisée par l’Institut national algérien de la propriété industrielle (INAPI) au Palais des expositions.

Le Centre tunisien de la normalisation et de la propriété industrielle est l’invité d’honneur de cette cinquième édition qui se poursuivra jusqu’au 7 décembre, date de la Journée nationale de l’innovation.

Le directeur général de l’INAPI, Abdelhafid Belmehdi, a précisé que ce rendez-vous visait à mettre en « contact direct » les inventeurs et les investisseurs.

Pour le directeur général des petites et moyennes entreprises au ministère de l’Industrie et des mines, Abdeghani Mebarek, qui a inauguré le salon, il s’agit de donner la chance à tous les inventeurs d’exposer leurs innovations et de rencontrer des entreprises à même de concrétiser leurs projets.

Soulignant que la consécration de la culture de l’innovation en Algérie participait d’un processus en plusieurs étapes, le responsable a précisé que le ministère avait, dans un premier temps, mis en place un réseau national des centres d’appui à la technologie et à l’innovation composé de 30 structures réparties sur 20 wilayas au niveau des universités, des centres de recherche, des entreprises industrielles et des centres chargés d’accompagner les nouveaux promoteurs.

Plusieurs conventions ont été signées entre les instituts relevant du ministère de l’Industrie et des mines et les laboratoires et centres de recherche relevant du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, pour la coordination et le rapprochement entre ces établissements et une meilleure exploitation des résultats de la recherche.

Il a relevé par ailleurs que le ministère de l’Industrie avait procédé à la mise en place de mécanismes en faveur des entreprises à l’instar de la création de 44 centres d’aide à la création d’entreprises et l’élargissement de la mission de l’ANPME.

Par ailleurs, l’Algérie œuvre actuellement à la création de centres d’appui technologique en collaboration avec l’organisation mondiale de la propriété intellectuelle, a-t-il ajouté.

Sillonnant les différents stands du salon, M. Mebarek s’est félicité du produit exposé, soulignant que ces innovations étaient à même de contribuer à la promotion de l’activité économique et industrielle et de la compétitivité de l’entreprise algérienne.

Pour sa part, le directeur général de l’INAPI a souligné que le innovateurs indépendants trouvaient des difficultés pour réaliser les prototypes de leurs inventions en raison, a-t-il dit, du déficit en matière de machines et de pièces de rechange qui coûtent cher.

Deux concours seront organisés en marge du salon. Il s’agit du prix de la meilleure invention 2015 et du prix national de l’invention des PME.